La fermeture des centrales à charbon fait polémique en Bulgarie

le
0

Commodesk - Le projet du gouvernement bulgare de fermer les mines de charbon ne fait pas l'unanimité. Plus d'un millier de mineurs ont en effet manifesté cette semaine devant le Parlement de Sofia, puis devant le siège de la Commission nationale pour l'énergie et la protection de l'eau.

L'idée de fermer des mines de charbon était défendue par le précédent gouvernement, conservateur, démissionnaire en janvier dernier. La nouvelle administration ne s'est pas encore prononcée sur le sujet.

Le projet est destiné à limiter la part du charbon dans la production d'électricité, aujourd'hui à 40%, car ce combustible est particulièrement onéreux en Bulgarie, et la plupart des centrales sont vieillissantes.

Par ailleurs, la demande de charbon diminue régulièrement en Bulgarie, du fait du développement de sources d'énergie, comme le gaz et les énergies renouvelables.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant