La fermeture de la mine Everest ne fait pas l'unanimité

le
0

(Commodesk) Le syndicat des associations des mineurs et de la construction (AMCU) en Afrique du Sud demande la réouverture de la mine de platine Everest.

Le 21 juin, Aquarius Platinum, quatrième producteur mondial, avait fermé cette mine à l'origine de 21% de sa production globale de platine. Au total, trois de ses mines sud-africaines sont en maintenance pour faire face à la baisse du prix du platine (1.409 dollars l'once au 12 juillet sur la bourse de Londres).

L'AMCU se dit prêt à intenter un procès, il considère qu'Aquarius n'a pas respecté le droit du travail car il a placé la mine en maintenance sans consulter ses salariés. Sur les 1.600 employés de la mine, 1.100 sont syndiqués à l'AMCU.

Aquarius n'a pas tenu à réagir à cette demande pour l'instant, mais le 5 juillet il encourageait les autres compagnies à réduire leurs productions de platine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant