La femme du dentiste et la malédiction des Picasso

le
1
Le président de l?AS Monaco, Dmitri Rybolovlev (ici avec le prince Albert), a porté plainte se disant floué dans l'achat de tableaux de maîtres pour 2 milliards d'euros.
Le président de l?AS Monaco, Dmitri Rybolovlev (ici avec le prince Albert), a porté plainte se disant floué dans l'achat de tableaux de maîtres pour 2 milliards d'euros.

Neuf sociétés à Panama, une autre aux îles Vierges, des comptes à Monaco, Singapour et Hong Kong? « L'escroquerie aux tableaux » dénoncée par le président de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, tend à se confirmer. Alors que le milliardaire assure s'être fait flouer en achetant pour 2 milliards d'euros d'?uvres d'art, les policiers monégasques ont identifié une galaxie de micro-structures à la domiciliation exotique par lesquelles ont transité près de 100 millions d'euros de commissions.

À la tête de cette nébuleuse financière, Tania Rappo, l'épouse d'un dentiste suisse résidant à Monaco. Cette russophone d'origine bulgare, qui n'exerce officiellement aucune activité commerciale, avait fait la connaissance de la famille Rybolovlev par l'entremise de son mari, alors dentiste attitré du milliardaire. Devenue l'amie d'Elena, la femme du magnat depuis divorcé, l'épouse du dentiste propose d'aider le couple qui s'est mis en tête de constituer une grande collection de tableaux. Pour cela, elle les met en relation avec l'une de ses vieilles connaissances genevoises, Yves Bouvier, spécialisé dans le transport et l'entreposage d'?uvres d'art.

Une collection de deux milliards d'euros

Le patron de Natural Le Coultre, qui stocke dans le Port franc de Genève des centaines de milliers d'?uvres se fait fort de lui dénicher des perles rares grâce à ses connexions dans le monde de l'art. Il lui trouvera ainsi...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 10 mois

    9a vaut la famille Tuche