La femme de l'ancien chef de la sécurité chinoise emprisonnée

le
0
    PEKIN, 15 juin (Reuters) - La femme de l'ancien patron de la 
sécurité intérieure chinoise Zhou Yongkang a été condamnée à 
neuf ans de prison pour corruption, a annoncé mercredi la 
justice chinoise. 
    Jia Xiaoye, ancienne journaliste de la télévision d'Etat, a 
également écopé d'une amende d'un million de yuans (135.000 
euros) pour avoir accepté des pots-de-vin, a précisé sur son 
site de microblogging le tribunal populaire de Yichang, une 
ville de la province centrale de Hubei. 
    Elle ne fera pas appel, a ajouté le tribunal à l'issue du 
procès à huis clos. 
    Zhou Yongkang, qui fut l'un des hommes les plus puissants de 
Chine, est au coeur d'un énorme scandale de corruption ayant 
éclaté au grand jour depuis que le président Xi Jinping s'est 
donné pour objectif de lutter contre ce fléau. 
    Ancien membre du comité permanent du bureau politique du 
PCC, le plus haut niveau de pouvoir en Chine, Zhou Yongkang a 
été condamné il y a un an à la réclusion à perpétuité. 
  
    Sa femme et dix autres proches de l'ex-chef de la sécurité 
avaient été arrêtés en 2014, avait à l'époque appris Reuters de 
sources proches du dossier. 
 
 (Megha Rajagopalan; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant