La femme blessée par balles à Grigny est décédée

le
0
La victime aurait reçu trois balles dans la tête alors qu'elle se trouvait dans le hall de son immeuble. Son agresseur a pris la fuite en deux-roues.

La femme grièvement blessée par balles jeudi dans le quartier de la Grande Borne à Grigny, dans l'Essonne, est décédée jeudi soir. Elle avait été visée vers 15h45 par un tireur qui s'était ensuite enfui, casqué, sur un deux-roues. Transportée dans un état grave à l'hôpital, le parquet d'Évry a annoncé sa mort en fin de soirée.

La victime, âgée de 47 ans, aurait reçu trois balles de calibre 7,65 mm dans la tête alors qu'elle se trouvait dans le hall de son immeuble situé rue Ravin. Selon plusieurs de ses voisins, Malika, une femme d'origine algérienne, était «une femme sans histoires», qui travaillait à l'aéroport d'Orly. Elle vivait au deuxième étage seule avec son fils de 18 ans depuis la mort de son compagnon.

Règlement de comptes? Crime gratuit ou querelle amoureuse? Jeudi en fin de journée, les enquêteurs n'excluaient aucune piste. En début de soirée, la police scientifique s'activait toujours dans le hall du bâtiment, situé à quelques centaine

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant