La Fédération russe d'athlétisme accepte sa suspension

le
0
    MONACO, 26 novembre (Reuters) - La Fédération russe 
d'athlétisme (Araf) ne fera pas appel de sa suspension, 
prononcée sur recommandation de l'Agence mondiale antidopage 
(Ama), annonce jeudi la Fédération internationale (IAAF), dont 
le conseil était réuni à Monaco.  
    "Le Conseil de l'IAAF a été informé aujourd'hui qu'une 
confirmation écrite avait été reçue hier, dans laquelle l'Araf 
accepte sa suspension totale sans demander d'audience, comme 
elle en avait le droit", dit-elle dans un communiqué.  
    "L'Araf a admis que le Conseil n'acceptera sa réintégration 
en tant que membre de l'IAAF que sur recommandation de l'équipe 
d'inspection de l'IAAF qui déterminera si les critères sont 
remplis. L'Araf a confirmé qu'elle coopérera pleinement et 
activement avec l'équipe." 
    Au terme de plusieurs mois d'enquête, une commission 
indépendante de l'Ama a identifié ce qu'elle a présenté comme 
des défaillances systémiques au sein de la Fédération russe qui 
ont "affecté ou réduit la portée d'un programme antidopage 
efficace". 
    Dans son rapport de 323 pages, la commission parle d'"une 
culture de la tricherie profondément enracinée" dans 
l'athlétisme russe.  ID:nL8N1341QM  
 
 (Mitch Phillips, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant