La Fédération allemande de football veut que Platini s'explique

le
0

BERLIN, 1er octobre (Reuters) - Michel Platini, président de l'UEFA et candidat déclaré à la présidence de la Fifa, doit fournir des explications sur le versement de deux millions de francs suisses provenant des caisses de la fédération internationale, estime Reinhard Rauball, président de la Fédération allemande de football, jeudi. La justice suisse considère que Michel Platini a un statut intermédiaire entre celui de témoin et d'accusé dans l'affaire de corruption qui a été élargie la semaine dernière à Sepp Blatter, actuel président de la Fifa. Platini a adressé une lettre aux 54 membres de l'UEFA, dans laquelle il dit avoir proposé de s'expliquer devant le comité d'éthique de la Fifa pour lever toutes les interrogations qui pourraient entourer le versement à son bénéfice de ces deux millions de francs suisses. Cette somme est évoquée dans la procédure pénale ouverte vendredi par la justice suisse à l'encontre de Blatter. Ces fonds, écrit l'ancien international français, ont été reçus en contrepartie d'un "travail à plein temps" qu'il a effectué à la Fifa entre 1999 et 2002. "Michel Platini doit fournir des explications crédibles au public et aux amateurs de football sur ce qui s'est précisément passé", a jugé Reinhard Rauball. "Dans sa lettre, il écrit une phrase qui ne me plaît pas du tout. C'est qu'il ne veut pas faire de commentaires sur une enquête en cours", poursuit le dirigeant allemand dans le Süddeutsche Zeitung. "En tant que personne privée dans un environnement privé, il peut certainement agir de la sorte s'il éprouve le besoin de se protéger", juge Rauball tout en attendant "des critères différents" de la part d'un candidat à la présidence de la Fifa. "Ce que nous a dit Platini pour l'instant n'est pas suffisant", a jugé Rauball, également président du club du Borussia Dortmund. (Karolos Grohmann; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant