La Fédé de lutte inquiète pour sa subvention

le
0
A la suite de la proposition du CIO d'évincer la lutte pour les JO de 2020, la Fédération s'attend à une chute de 50% de l'aide financière versée par le ministère des Sports. » Vers l'exclusion de la lutte aux JO

«La lutte existe grâce aux Jeux olympiques». Le directeur technique national (DTN) de la Fédération de lutte (FFL), Dominique Latterrade, n'en revient pas: la lutte pourrait ne plus être une discipline olympique en 2020. Le DTN sait qu'une probable éviction de ce sport, présent aux JO depuis 1896, serait catastrophique pour la Fédération d'un point de vue financier.

Cette Fédération d'un peu plus de 20.000 licenciés - soit 100 fois moins que celle de football - est dotée d'un budget de 2,8 millions d'euros. Plus de la moitié de ce montant, soit 1,6 million, provient de la subvention versée par le ministère des Sports. «Si la décision du Comité international olympique était confirmée, nous nous attendons à ce que nos subventions soient divisée...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant