La Fed va prendre Trump au mot sur son indépendance-Bullard

le
0
    BERLIN, 20 novembre (Reuters) - La Réserve fédérale veut 
prendre Donald Trump au mot lorsque le président américain élu 
dit vouloir préserver l'indépendance de la banque centrale des 
Etats-Unis, a déclaré James Bullard au journal allemand 
Handelsblatt. 
    "L'équipe de transition du président élu a dit vouloir 
protéger l'indépendance de la Fed", a déclaré le président de la 
Fed de St. Louis. 
    Durant la campagne électorale, Donald Trump, candidat 
républicain, a accusé la Réserve fédérale de maintenir les taux 
à des niveaux très bas pour des raisons politiques afin de 
favoriser l'actuel président démocrate Barack Obama. 
    Pour James Bullard, il n'est pas nécessaire de changer en 
profondeur les statuts de la Fed. 
    "Si l'inflation était à 15% comme dans les années 1980, il y 
aurait peut-être une raison de dire que quelque chose ne va pas 
et doit être changé. Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui", 
a-t-il dit, selon un extrait en allemand de son interview. 
 
 (Madeline Chambers; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant