La Fed tempère sa politique ultra-généreuse

le
0
A partir de janvier, la Fed injectera 10 milliards de dollars mensuels de moins dans l'économie américaine, et poursuivra cette baisse de rachats d'actifs si elle observe une poursuite du redressement économique.

De notre correspondant à Washington

La politique monétaire américaine amorce un tournant. En citant «l'amélioration de l'activité économique et des conditions sur le marché du travail» la banque centrale des États-Unis annonce une réduction de 10 milliards de dollars de ses achats mensuels de dette publique à long terme. C'est une nouvelle importante car depuis un an, par peur d'un début de déflation et dans le but de maintenir des taux d'intérêt à long terme anormalement bas, la Fed rachètait tous les mois 85 milliards de dollars d'obligations du Trésor à long terme. Cinq ans après l'éclatement de la plus grave crise économique contemporaine, la banque centrale reconnaît donc implicitement que le risque de rechute en récession et de gl...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant