La Fed réfléchit à un changement de trajectoire des taux-minutes

le
0
 (Actualisé avec autres déclarations, réactions marchés) 
    NEW YORK, 17 février (Reuters) - Les responsables de la 
Réserve fédérale américaine ont réfléchi en janvier à une 
modification de la trajectoire prévue pour les taux d'intérêt 
aux Etats-Unis en 2016 en raison de leurs inquiétudes sur les 
conséquences des turbulences financières internationales sur 
l'économie américaine, montre le compte-rendu de leur dernière 
réunion publié mercredi. 
    "Si le récent resserrement des conditions financières 
mondiales se prolongeait, cela pourrait constituer un facteur 
d'amplification des risques baissiers" pour l'économie 
américaine, écrit la Fed dans les "minutes" du Federal Open 
Market Committee (FOMC) des 26 et 27 janvier. 
    La plupart des membres du FOMC pensent toujours poursuivre 
le relèvement des taux lancé en décembre dernier et ont même 
envisagé l'opportunité d'une hausse dès janvier mais, à la suite 
d'une longue discussion sur les risques liés au contexte 
international, ils ont jugé que des conditions financières plus 
difficiles pourraient être "à peu près équivalentes" à des 
hausses de taux. 
    Les membres du FOMC ont débattu d'une "modification de leurs 
opinions précédentes sur la trajectoire appropriée de la 
fourchette d'objectifs du taux des fonds fédéraux", est-il écrit 
dans les minutes. 
    Ils ont néanmoins jugé prématuré de modifier leurs 
perspectives pour l'économie américaine. 
    En annonçant en décembre une première hausse de taux depuis 
près de 10 ans aux Etats-Unis, la Fed avait insisté sur le 
caractère progressif de ce resserrement monétaire et indiqué 
qu'elle relèverait ses taux à quatre reprises en 2016. 
    Les investisseurs sont sceptiques au sujet de ce calendrier, 
certains penchant même pour une absence totale de hausse de taux 
en 2016, et le compte-rendu de la réunion de janvier semble 
indiquer que les responsables de la Fed eux-mêmes paraissent 
s'en éloigner face au ralentissement économique mondial et à la 
forte volatilité des marchés financiers. 
    "Un certain nombre de participants ont exprimé leur 
inquiétude quant au frein potentiel exercé sur l'économie 
américaine par les effets généraux d'un ralentissement plus 
prononcé que prévu de la Chine et des autres (économies 
émergentes)", est-il écrit dans les minutes. 
    Les prix des bons du Trésor américain ont réduit leurs 
pertes après la publication de ce compte-rendu, avec un 
rendement à 10 ans  US10YT=RR  à 1,831%, en hausse de 5,6 points 
de base par rapport à mardi soir. 
    Le dollar s'est affaibli face au yen, passant sous les 114 
yens, mais n'a guère réagi face à l'euro, tandis que Wall Street 
est restée orientée à la hausse, sans l'amplifier ni la réduire. 
 
 (Jason Lange et Lindsay Dunsmuir; Bertrand Boucey pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant