La Fed prend tout le monde à contre-pied

le
13
Ben Bernanke, le président de la Fed, avait suggéré en mai que la Fed pourrait progressivement mettre fin à son soutien exceptionnel à l'économie mondiale.
Ben Bernanke, le président de la Fed, avait suggéré en mai que la Fed pourrait progressivement mettre fin à son soutien exceptionnel à l'économie mondiale.

Surprise mercredi soir. Malgré l'amélioration de l'économie américaine, la banque centrale américaine (Fed) a annoncé qu'elle maintenait intégralement son soutien exceptionnel, défiant ainsi les pronostics des analystes.

Selon le communiqué du Comité de politique monétaire (FOMC) réuni depuis mardi, la Fed va continuer d'acheter chaque mois pour 85 milliards de dollars d'obligations d'État, afin de faciliter le financement de la dette américaine, mais aussi de titres hypothécaires dans l'espoir de soutenir le marché de l'immobilier. Principale raison avancée : le resserrement actuel des conditions financières qui, "s'il continuait, pourrait ralentir le rythme de la reprise de l'économie et du marché du travail". Un resserrement des conditions financières pourtant déclenché par l'annonce d'un possible retournement de politique monétaire en juin par le patron de l'institution lui-même, Ben Bernanke...Liberté d'action

La Fed estime maintenant que les taux d'emprunt sur le marché immobilier sont trop remontés et attend davantage de preuves de la reprise économique avant de commencer à réduire son programme de rachat massif d'actifs. D'autant qu'une bataille politique s'annonce une fois encore d'ici à la fin de l'année sur le relèvement du plafond de la dette américaine.

Quoi qu'il en soit, la banque centrale américaine n'entend pas se lier les mains sur un calendrier. Elle agira en fonction des indicateurs économiques des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8544334 le jeudi 19 sept 2013 à 06:27

    C'est Delamarche qui va être content!

  • r.edavni le jeudi 19 sept 2013 à 06:17

    Bon encore pour quelques mois et après ce sera les soldes !

  • SlIVERML le jeudi 19 sept 2013 à 05:29

    Oui, il faut preter attention aux Delamarche, J Turk, M Faber et autres.Pour cela couper vos télés, arréter de lire la presse mainstream et prenez vos infos sur le seul endroit où les gens honnetes se sont réfugiés : le web

  • pascalcs le jeudi 19 sept 2013 à 04:23

    Encore un titre d'article complètement en dehors des clous. Ils sont légions ceux qui disent depuis des mois que le QE ne peut plus s'arrêter! Seuls les ignares bienheureux sont pris à contrepied! Il est temps de comprendre que c'est un mauvais vaudeville que joue la FED depuis trop longtemps.

  • donatio le jeudi 19 sept 2013 à 01:39

    direction '4500 ET 5000 MAX 55600 ET CRACK

  • donatio le jeudi 19 sept 2013 à 01:38

    pour une fois Delamarche avait raison c est pour ça que j ai ht comme un fou merci a luis

  • T20 le mercredi 18 sept 2013 à 23:33

    Et chez nous, les Français pris à contre-pied sur la Pause Fiscale: Y EN A MARRE de ces apprentis !

  • KENTOF le mercredi 18 sept 2013 à 22:58

    il n'y a que des speudo journaliste economique pour avoir été pris contre pieds ou alors sortir du monde des bisounours "la reprise est là le chomage va baisser tout va bien"mon uc

  • Mig737 le mercredi 18 sept 2013 à 22:46

    Quel contre pieds, l'estimation était un statu-quo ou au pire un léger désengagement, au final on ne change rien, du prévu quoi!

  • marsupi8 le mercredi 18 sept 2013 à 22:03

    ah qu'elle surprise !!!tout le monde le savait et on sans fou vivement que sa explose et c 'est tout !!!!!!!!!!