La Fed pourrait modifier ses "stress tests", dit Yellen

le
0
 (Actualisé avec précisions et contexte) 
    WASHINGTON, 28 septembre (Reuters) - La Réserve fédérale 
américaine envisage de modifier ses tests annuels de résistance 
des banques afin d'adopter une approche prenant davantage en 
compte les risques spécifiques de chacun des établissements 
financiers concernés, ce qui pourrait la conduire à exiger d'eux 
un renforcement de leurs fonds propres, a déclaré mercredi sa 
présidente, Janet Yellen. 
    Lors d'une audition par la commission des Services 
financiers de la Chambre des représentants à Washington, elle a 
déclaré que la Fed "envisage actuellement d'apporter plusieurs 
changements à notre méthodologie et notre processus de tests de 
résistance". 
    Ces tests annuels visent à déterminer si les principales 
banques des Etats-Unis seraient en mesure de résister à des 
chocs tels qu'une forte contraction de l'économie ou une crise 
financière massive.  
    Les changements envisagés par la Fed pourraient la conduire 
à modifier la méthode de fixation des "matelas" de fonds propres 
qu'elle impose aux banques. 
    "Le matelas de conservation existant serait remplacé par un 
matelas spécifique à chaque entreprise et adapté aux risques, 
dont le montant serait fondé sur les résultats des tests de 
résistance", a dit Janet Yellen. 
    Pour les huit banques américaines considérées comme étant 
d'importance systémique, cette nouvelle méthode de calcul "se 
traduirait par une augmentation globale notable des exigences de 
fonds propres", a-t-elle ajouté.  
    Janet Yellen ne s'est pas exprimée sur la politique 
monétaire de la Réserve fédérale ni sur les perspectives 
économiques aux Etats-Unis lors de son audition par les 
représentants. 
 
 (Lisa Lambert et Patrick Rucker, avec Jason Lange; Bertrand 
Boucey et Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant