La Fed ne peut pas sauver la Chine

le
0

La Réserve fédérale américaine devrait annoncer une réduction de ses rachats de dette publique étrangère. Laissant ainsi le soin à la Chine mais aussi à l'Europe de gérer leurs problèmes sans son aide.

La «redécouverte» par les investisseurs de la faiblesse de l'activité manufacturière en Chine a servi de prétexte à des dégagements marqués la semaine passée. La vulnérabilité d'autres pays émergents comme l'Argentine, l'Afrique du sud, la Turquie ou l'Ukraine, aux fuites de capitaux à court terme, a aggravé la chute de Wall Street. La cote américaine était d'autant plus vulnérable elle-même que les indices boursiers aux États-Unis étaient pratiquement au plus haut, alors que par ailleurs les résultats trimestriels des entreprises, sans être mauvais, ne sont pas formidables.

Dans ce contexte, la Réserve fédérale s'apprête mercredi à annoncer une nouvelle réduction modeste de ses rachats mensuels de dette publique. La plupart des analystes estiment que la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant