La Fed n'est pas plus rassurée par la reprise américaine

le
0
La Banque centrale américaine considère que la situation du marché de l'emploi n'est toujours pas de nature à remonter ses taux d'intérêt.

Rien de nouveau à l'Ouest de l'Atlantique. Sans surprise, la Banque centrale américaine (Fed) a maintenu en l'état son arsenal de soutien à la reprise de l'économie américaine. Preuve que le malade est loin d'être guéri. Les agences de notation se montrent de plus en plus inquiètes au sujet d'un pays qui tarde à réduire son déficit budgétaire.

Un déficit qui pourrait même atteindre un niveau record en 2011, selon le Bureau du budget du Congrès des Etats-Unis, qui table sur un trou de 1480 milliards de dollars «dans l'hypothèse où les politiques d'imposition et de dépenses se déroulent comme prévu dans la loi aujourd'hui». A comparer avec les 1416 milliards en 2009 et les 1294 milliards en 2010.

Dans ce but, la Fed a donc confirmé son programme d'assouplissement quantitatif, lancé en novembre. Autrement dit, elle va continuer de racheter des titres d'Etat. Elle a également maintenu ses taux d'intérêt dans une fourchette de 0% à 0,25%. «La reprise économiq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant