La Fed met fin au suspense, Wall Street applaudit

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en vive hausse mercredi, signant même de nouveaux records de clôture pour le Dow Jones et le S&P 500, un vent de soulagement ayant soufflé sur Wall Street après l'annonce d'une diminution du montant des rachats d'actifs de la Réserve fédérale.

Présentées jusqu'à alors comme une hypothèse, les chances d'un "tapering" dès décembre ont pris de l'épaisseur avec la multiplication des signes d'amélioration de l'économie américaine, tout particulièrement sur le front de l'emploi.

La Fed a annoncé mercredi deux heures avant la clôture des marchés qu'elle réduirait de 10 milliards de dollars le montant de ses rachats d'actifs mensuels.

Si un certain nombre d'investisseurs redoutaient une telle décision, la jugeant prématurée, l'annonce dès mercredi d'un dénouement met fin à un climat d'incertitude peu favorable à la prise de risque d'autant que la position adoptée par la Fed tend à plaider en faveur d'une poursuite de l'amélioration de l'économie et de l'emploi.

"C'est un vote de confiance en faveur de l'économie et c'est une première étape de franchie vers une normalisation de la politique monétaire", a commenté David Joy, stratège marchés d'Ameriprise Financial. "La Fed s'efforce de minimiser tout effet négatif qui pourrait résulter de la décision de réduire (le rythme des rachats d'actifs)."

En petite forme, voire en baisse pour le Nasdaq, les indices boursiers new-yorkais ont accéléré dans la foulée de l'annonce de la Fed avant de finir en nette hausse.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 1,84%, 292,71 points, à 16.167,97, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 1,66%, 29,65 points, à 1.810,65 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 1,15%, 46,38 points, à 4.070,06.

Aux valeurs, les titres Lennar Corp ont pris 6,33%, les investisseurs saluant l'annonce d'un bond de 32% de ses bénéfices au quatrième trimestre

A la baisse, Apple et Micron ont pesé sur la Nasdaq avec une baisse de 0,76% pour le fabricant de l'iPhone et un recul de 4,84% de Micron.

Ford s'est effondré, abandonnant 6,28% après que le constructeur américain eut dit s'attendre à un bénéfice imposable 2014 inférieur à celui de 2013.

Au contraire, CVS Caremark a dit s'attendre à une hausse de ses ventes et de ses profits l'année prochaine, en partie à la faveur de la mise en place de l'assurance santé Obamacare. L'action a pris 4,31%.

Angela Moon, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant