La Fed maintient son soutien à l'activité économique

le
0

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a réaffirmé mercredi que son plan de rachats d'actifs, à hauteur de 85 milliards de dollars par mois, resterait en place tant que les perspectives en matière d'emploi ne s'étaient pas significativement améliorées.

Elle a déclaré que la croissance économique avait marqué une pause ces derniers mois, tout en attribuant cela à des facteurs transitoires, comme des intempéries météorologiques.

Les données du produit intérieur brut (PIB) américain, publiées dans la journée, semblent donner raison à la Fed puisque celles-ci ont montré une contraction au quatrième trimestre, une première depuis le deuxième trimestre 2009.

Ceci étant dit, comme la Fed, les économistes pensent qu'il ne faut pas trop s'alarmer, notant également des phénomènes passagers.

Alors que, depuis les minutes de la réunion de politique monétaire et avant les données du PIB, certains avaient pensé que la Fed était éventuellement susceptible d'annoncer la fin plus tôt que prévu d'une politique très accommodante, la banque centrale américaine a apparemment répondu par la négative à ces interrogations.

Elle a en effet dit que, même après la fin des rachats d'actifs, sa politique monétaire devrait rester très souple.

Alister Bull et Pedro da Costa, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant