La Fed laisse ses taux inchangés malgré des progrès sur l'emploi

le
1
Janet Yellen, présidente de la Fed. (© Fed)
Janet Yellen, présidente de la Fed. (© Fed)

Il n'y a pas eu de vraie surprise. La Fed à laissé ses taux directeurs inchangés. À l'issue d'une réunion à Washington, son Comité de politique monétaire (FOMC) a estimé que les gains de l'emploi étaient «solides» mais a jugé qu'il fallait encore attendre avant d'infléchir sa politique de l'argent pas cher, adoptée depuis fin 2008 pour soutenir la reprise.

Bloc "A lire aussi"

«Le marché de l'emploi a continué de s'améliorer avec des gains d'emplois solides et un déclin du chômage», s'est félicité le FOMC dans un communiqué quasi identique à celui publié lors de sa précédente réunion à la mi-juin. Le taux de chômage américain a encore baissé en juin (5,3%), tombant à son plus bas niveau depuis avril 2008.

L'activité économique aux Etats-Unis dans son ensemble a connu une «expansion modérée», note encore la Fed qui souligne toutefois encore une fois que l'inflation reste «en dessous» de son objectif de 2% annuel. Les prix à la consommation ont ainsi progressé bien moins que ne l'espère la Fed (+0,2% sur un an en mai).

La Fed note également que les exportations américaines, plombées par l'appréciation du dollar, restent «faibles» tout comme l'investissement des entreprises.

Avec ce communiqué, la Fed ne donne que très peu d'indices sur le calendrier de la future hausse des taux directeurs,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 le jeudi 30 juil 2015 à 12:44

    Et, il n'y a personne dans notre gouvernement pour se poser la bonne question ? Pourquoi les US arrivent quasiment au plein emploi dans une conjoncture encore morose (expansion modérée, en venant de points bas) ? La réponse ne doit pas correspondre à leur dogmatisme forcené et comme ce sont les 46% de contribuables françaisqui paient, où est le problème?