La Fed laisse entrevoir une hausse des taux d'intérêt... en décembre

le
3
La présidente de la Fed, Janet Yellen, mercredi 21 septembre, à Washington.
La présidente de la Fed, Janet Yellen, mercredi 21 septembre, à Washington.

La banque centrale a décidé, mercredi, de maintenir le loyer de l’argent dans une fourchette de 0,25 % à 0,50 %.

Une croissance qui ralentit, un marché de l’emploi qui ne s’améliore pas aussi vite que prévu et une inflation toujours contenue : il n’en fallait pas plus pour que la Réserve fédérale américaine (Fed) renonce, une fois de plus, à relever ses taux d’intérêt. La banque centrale a en effet décidé, mercredi 21 septembre, de maintenir le loyer de l’argent dans une fourchette de 0,25 % à 0,50 %. Toutefois, le langage utilisé laisse clairement entrevoir qu’un resserrement monétaire pourrait être décidé lors de la réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) de décembre.

« Nous estimons que les conditions pour un relèvement [des taux] se sont renforcées », a expliqué Janet Yellen, la présidente de la Fed, lors d’une conférence de presse, tout en soulignant que « pour l’instant » elle préférait « attendre une poursuite des progrès vers nos objectifs ». Néanmoins, l’institution estime que les risques à court terme sur les perspectives économiques sont « à peu près équilibrés ».

L’emploi de ce terme n’est pas anodin. La dernière fois qu’il était apparu dans le communiqué de la Fed c’était fin 2015, c’est-à-dire la dernière fois que les taux ont été relevés. « La Fed semble en très bonne voie pour relever ses taux en décembre », en conclut Paul Ashworth, chef économiste chez Capital Economics.

Trop de temps partiels subis En attendant, l’institution reste concentrée sur les deux objectifs de son mandat, à savoir le retour au plein-emploi et une inflation de 2 %. Sur le premier, ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft il y a 7 mois

    Elle ne fera rien, comme d'habitude. Ce ne sont encore se des effets d'annonce. Si elle remonte les taux, le château de cartes s'effondre. Bref, comme toujours avec Janet, demain on rase gratis.

  • b.renie il y a 7 mois

    La Fed laisse entrevoir une hausse des taux d'intérêt... en décembre. Revenir à des taux normaux sur le marché financier est une nécessité. Mais il faut le faire à dose homéopathique car cela risque de faire éclater la bulle des produits financiers de taux fixes. C'est pour cela qu'il faut s'y prendre tout de suite car il faudra des années pour revenir à la normale sans catastrophes

  • stepone7 il y a 7 mois

    peu importe si ca augmente ou pas .. la bourse continue de grimper et battre record sur record ... alors que la situation economique mondiale est de pire en pire .. je suis sur qu il pourrait y avait la 3eme guerre mondiale et meme avec ca la bourse continuerait de grimper .. c est devenu du nimporte quoi .. je sais pas qui achete mais quand ils vont vendre ca va faire mal..