La Fed hausse les taux et amorce la réduction du bilan

le
0
LA FED HAUSSE LES TAUX ET AMORCE LA RÉDUCTION DU BILAN
LA FED HAUSSE LES TAUX ET AMORCE LA RÉDUCTION DU BILAN

par Lindsay Dunsmuir et Howard Schneider

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a relevé les taux d'intérêt mercredi pour la deuxième fois en trois mois, en arguant d'une croissance économique régulière et d'un marché du travail robuste, et elle a annoncé qu'elle commencerait à réduire son bilan cette année.

La fourchette du taux d'intervention (taux des Fed funds) a été relevée d'un quart de point à 1,00%-1,25% au terme d'une réunion de politique monétaire de deux jours.

Il s'agit de la quatrième hausse de taux depuis le début du cycle de normalisation de la politique monétaire entamé en décembre 2015. La banque centrale anticipe encore une hausse des taux cette année et confirme que son objectif de taux neutre sur le long terme reste de 3,0%.

La présidente Janet Yellen donnera une conférence de presse à 18h30 GMT.

Le Comité de politique monétaire (FOMC) explique dans son communiqué que l'économie connaît une croissance modérée, que le marché du travail continue de se renforcer et que le récent tassement de l'inflation est vraisemblablement momentané.

La banque centrale précise aussi comment elle compte amorcer le dégonflement de son bilan, qui a atteint 4.200 milliards de dollars en raison des rachats d'emprunts d'Etat (Treasuries) et de créances immobilières titrisées (MBS) effectués pour l'essentiel juste après la crise financière de 2007-2009 et durant la récession qui a suivi.

"Le Comité pense pour l'heure lancer un programme de normalisation du bilan cette année, pour autant que l'économie évolue globalement conformément aux attentes", explique la Fed.

Selon un ajout publié avec le communiqué de politique monétaire, la Fed précise que le processus de réduction du bilan devrait passer par une réduction progressive des réinvestissements des titres arrivant à échéance.

La banque centrale explique ainsi que la réduction des réinvestissements sera dans un premier temps de six milliards de dollars par mois pour les Treasuries, augmentant par paliers de six milliards tous les trois mois pendant 12 mois jusqu'à atteindre 30 milliards de dollars par mois.

Pour les autres formes de dette publique et pour les MBS, la réduction sera de quatre milliards de dollars par mois au début, augmentant par paliers trimestriels de quatre milliards pour atteindre 20 milliards de dollars par mois.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux