La Fed doit garder son sang froid face à la Chine-Lacker

le
0
    BALTIMORE, 8 janvier (Reuters) - Le Réserve fédérale doit se 
garder de toute réaction hâtive face à la situation financière 
de la Chine si elle ne perçoit aucun danger particulier pour la 
situation économique des Etats-Unis, a déclaré vendredi Jeffrey 
Lacker, le président de la Fed de Richmond. 
    La crise financière asiatique de la fin des années 90, qui 
avait poussé la banque centrale à abaisser les taux, présente 
bien des analogies avec la situation actuelle, a-t-il observé. 
    "On avait surestimé les répercussions de la volatilité du 
marché asiatique sur la croissance américaine et on s'était 
emballé", a dit Lacker à la presse. "Je pense qu'il faut faire 
attention de ne pas s'emballer sans preuve d'incidences réelles 
sur les fondamentaux américains".  
 
 (Jason Lange, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant