La Fed devrait réduire encore ses rachats d'actifs en janvier

le
0
LA FED DEVRAIT RÉDUIRE ENCORE SES RACHATS D'ACTIFS EN JANVIER
LA FED DEVRAIT RÉDUIRE ENCORE SES RACHATS D'ACTIFS EN JANVIER

par Yati Himatsingka et Rahul Karunakar

(Reuters) - La Réserve fédérale devrait annoncer en janvier une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars du montant mensuel d'actifs obligataires rachetés - actuellement de 75 milliards - malgré des créations d'emplois aux Etats-Unis nettement inférieures aux attentes en décembre, selon une enquête Reuters publiée vendredi.

L'économie américaine n'a créé que 74.000 emplois en décembre, un creux de près de trois ans. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un chiffre de 196.000.

Nombre d'entre eux mettent toutefois cette chute du nombre de créations d'emplois - il y en avait eu 241.000 en novembre - sur le compte de la vague de froid polaire qui s'est abattue sur une partie des Etats-Unis.

Et le taux de chômage, sur lequel la Fed ancre les anticipations concernant le calendrier du relèvement de ses taux d'intérêt - actuellement à un plus bas record depuis plus de cinq ans - est revenu à 6,7%, son niveau le plus faible depuis octobre 2008.

Jeffrey Lacker, président de la Fed de Richmond, a dit à des journalistes que le recul du taux de chômage accréditait l'hypothèse d'une amélioration significative du marché du travail.

Il a ajouté qu'il ne fallait pas tirer des conclusions trop hâtives des données de décembre, soulignant qu'une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars du "QE3" serait bien au menu des discussions lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, programmée les 28 et 29 janvier.

Jeffrey Lacker a encore déclaré qu'il faudrait "plusieurs trimestres" de mauvaises nouvelles pour que l'actuelle tendance porteuse de la conjoncture américaine s'inverse.

LE "QE3" SE TERMINERA À LA FIN DE L'ANNÉE - ÉCONOMISTES

Certaines données semblent néanmoins suggérer que l'accélération de la baisse du taux de chômage est en partie liée au fait que bon nombre de personnes ont renoncé à chercher du travail.

Le taux de chômage est calculé à partir d'une enquête menée auprès des ménages tandis que le nombre de créations d'emplois est élaboré à partir d'informations obtenues auprès des employeurs.

"Il ne faisait aucun doute dans mon esprit qu'une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars serait annoncée le 29 janvier. La dernière statistique en date fragilise cette hypothèse", a estimé Michael Carey, économiste en chef chez CA-CIB.

"Ceci étant dit, nous pensons que la diminution se poursuivra en janvier et lors des prochaines réunions avec des baisses de 10 milliards. Je ne vois pas les chiffres de ce vendredi faire dérailler ce processus."

La Fed a pris de court les investisseurs à deux reprises ces derniers mois, en décidant, en septembre, de maintenir en l'état l'ampleur du "QE3", alors encore de 85 milliards de dollars de rachats par mois, puis en annonçant, le mois dernier, une première diminution de 10 milliards.

Sur les 21 "primary dealers" qui traitent directement avec le Fed, les 18 qui ont participé à l'enquête pensent que la Fed va réduire de 10 milliards de dollars le "QE3" à chacune de ses réunions de 2014.

Sur un panel d'économistes élargi, 22 sont d'avis que ce programme sera définitivement terminé en décembre, quatre tablent sur novembre et 13 sur octobre.

En revanche, une remontée des taux d'intérêt n'est pas à l'ordre du jour dans un horizon de temps proche. Seuls 16 des 56 économistes interrogés voient les Fed funds être relevés avant juillet 2015. Les autres pensent que cela interviendra au cours de la seconde moitié de 2015, voire en 2016.

Le dollar a reculé contre un panier de devises internationales après les chiffres de l'emploi du mois de décembre mais une autre enquête Reuters, publiée mercredi, montre que le billet vert devrait être l'une des monnaies affichant les meilleures performances au premier semestre 2014, au détriment de l'euro et du yen.

Benoît Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux