La Fed a relevé ses taux en poursuivant le débat sur l'inflation

le
0
 (Actualisé avec précisions, contexte, réaction des marchés) 
    WASHINGTON, 6 janvier (Reuters) - Plusieurs responsables de 
la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine ont 
approuvé le mois dernier le relèvement des taux d'intérêt tout 
en exprimant leur crainte de voir l'inflation stagner à des 
niveaux dangereusement bas, montre le compte-rendu de la réunion 
publié mercredi.  
    "Presque tous les participants étaient alors raisonnablement 
confiants dans la remontée de l'inflation vers 2% à moyen 
terme", dit la Fed dans les "minutes" du Federal Open Market 
Committee (FOMC) des 15 et 16 décembre.  
    Mais "certains membres ont déclaré que leur décision de 
relever l'objectif des taux était très difficile, notamment au 
vu des incertitudes quant à la dynamique de l'inflation." 
    Le document montre que des divergences de vues persistent au 
sein du comité même si la décision de relever d'un quart de 
point l'objectif des "fed funds", la première hausse des taux 
américains depuis près de dix ans, a été prise à l'unanimité.  
    Les contrats à terme sur les taux d'intérêt américains ont 
amplifié leur hausse après la publication des "minutes", signe 
qu'un nombre croissant d'intervenant s'attendent à une remontée 
des taux plus lente qu'anticipé initialement.  
    Le niveau actuel des "futures" sur les fonds fédéraux montre 
que les traders s'attendent toujours à au moins deux relèvements 
de taux cette année mais que la probabilité d'une troisième en 
décembre a diminué.  
    Le dollar, lui, a cédé du terrain face à l'euro et au franc 
suisse.  
     
    L'INFLATION SERA SURVEILLÉE DE PRÈS 
    Le compte-rendu de la réunion de décembre confirme que le 
débat sur les perspectives d'inflation devrait rester le 
principal déterminant du rythme de remontée des taux au cours de 
l'année qui commence.  
    La hausse de taux annoncée le 16 décembre résulte en fait 
d'un compromis entre les membres du FOMC qui étaient prêt à 
passer à l'action depuis plusieurs mois déjà et ceux qui, au 
contraire, jugeaient la situation économique encore trop fragile 
en raison de la faiblesse de l'inflation comme de la croissance 
mondiale.  
    Alors que plusieurs responsables de la Fed ont dit 
s'attendre à quatre relèvements de taux en 2016, le compte-rendu 
de mercredi montre que pour certains membres du FOMC, la 
poursuite de la remontée des taux serait remise en question si 
celle de l'inflation ne se matérialisait pas.  
    "Des membres ont exprimé leur intention de surveiller 
attentivement l'évolution actuelle et attendue vers l'objectif 
d'inflation du comité", dit le texte.  
    Celui-ci détaille par ailleurs les vertus que les membres du 
FOMC attribuent à la stratégie de remontée progressive des taux. 
    Celle-ci devrait assurer un soutien prolongé de la politique 
monétaire à l'économie tout en donnant un délai supplémentaire à 
l'inflation pour confirmer son retour progressif vers 2%, un 
seuil sous lequel elle a évolué au cours de la majeure partie 
des trois dernières années.  
     
 
 (Jason Lange et Howard Schneider; Marc Angrand pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant