La Fed a débattu d'une hausse de taux en avril, reste prudente

le
0
 (Actualisé avec autres commentaires, réaction marchés) 
    par Jason Lange et Lindsay Dunsmuir 
    NEW YORK, 6 avril (Reuters) - Les responsables de la Réserve 
fédérale américaine ont débattu en mars de l'opportunité d'un 
relèvement des taux en avril mais un consensus a émergé sur le 
fait que les risques émanant du ralentissement de l'économie 
mondiale nécessitaient une approche prudente, montre le 
compte-rendu de leur dernière réunion publié mercredi. 
    "De nombreux participants ont exprimé l'opinion selon 
laquelle la situation économique et financière mondiale 
continuait de comporter des risques baissiers appréciables", 
écrit la Fed dans les "minutes" du Federal Open Market Committee 
(FOMC) des 16 et 17 mars. 
    Les responsables de la Fed avaient indiqué à l'issue de 
cette réunion qu'ils s'attendaient à deux hausses de taux cette 
année aux Etats-Unis mais il semble que le calendrier de ce 
resserrement monétaire continue de faire débat. 
    D'après ces "minutes", plusieurs responsables de la Fed ont 
considéré que, en raison des risques élevés continuant de peser 
sur l'économie américaine, un relèvement des taux en avril 
"signalerait un sentiment d'urgence qu'ils ne jugent pas 
approprié". 
    "Par contraste, certains autres participants ont indiqué 
qu'une hausse de la fourchette d'objectifs lors de la prochaine 
réunion du comité pourrait bien être justifiée", est-il écrit 
dans le compte-rendu. 
    Certains membres de la Fed s'inquiètent de voir les taux à 
un niveau encore tellement bas qu'ils limitent la capacité de 
réaction de la banque centrale américaine en cas de choc. 
    "De  nombreux participants ont indiqué que les risques 
mondiaux élevés et la capacité assymétrique de la politique 
monétaire à y faire face justifiaient de la prudence", est-il 
écrit dans les "minutes". 
    La Réserve fédérale a relevé ses taux en décembre pour la 
première fois en près de 10 ans. Elle a porté l'objectif des 
"fed funds" dans une fourchette de 0,25% à 0,50% et disait alors 
s'attendre à quatre nouvelles hausses de taux en 2016. 
    Les investisseurs doutent néanmoins que la Fed augmente ne 
serait-ce qu'une seule fois ses taux cette année et le 
compte-rendu de la réunion du mois de mars n'a quasiment pas 
modifié leur perception. 
    Les contrats à terme sur les taux d'intérêt américains ont 
légèrement reculé après la publication des "minutes", signe que 
les intervenants croient un peu plus qu'auparavant à une 
remontée des taux avant décembre. 
    Le niveau actuel des "futures" sur les fonds fédéraux 
indique que les investisseurs estiment à tout juste plus d'une 
chance sur deux la probabilité d'un nouveau tour de vis 
monétaire en décembre. La probabilité d'une hausse des taux lors 
de la réunion des 26 et 27 avril est quasi-nulle, selon CME. 
    Les responsables de la Fed sont en outre partagés sur 
l'interprétation à donner au rebond constaté récemment de son 
indice d'inflation. "Certains participants jugent cette hausse 
cohérente avec une tendance au raffermissement de l'inflation. 
D'autres, cependant, ont exprimé l'opinion selon laquelle la 
hausse n'était probablement pas durable", est-il écrit dans les 
"minutes". 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant