La fausse psy avait signé 400 expertises : son procès en appel tourne court

le
2
Dépourvue de tout diplôme, Régine Labeur a réalisé 400 expertises judiciaires dont certaines ont brisé des vies. Le procès en appel devait avoir lieu aujourd'hui, mais l'intéressée y a renoncé et, par conséquent, le parquet devrait faire de même.

Le procès en appel de Régine Labeur s'ouvre ce lundi devant la cour d'appel de Toulouse. En première instance, cette femme de 56 ans qui se prétendait expert-psychologue près les tribunaux avait été condamnée à 4 ans de prison dont deux fermes - une sentence plus lourde que les réquisitions du parquet - pour usurpation de titres et usage de faux. Le dossier, ouvert à Périgueux, avait été dépaysé à Toulouse, la prévenue ayant essentiellement exercé en Dordogne.

L'audience devrait cependant tourner court: la prévenue s'est désistée de son appel la semaine dernière, et le parquet général devrait, cet après-midi, se désister du sien. Le jugement de première instance deviendrait donc définitif.

L'affaire est de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le lundi 24 juin 2013 à 16:34

    @dotcom1: eh non, le murs des cons est reservé aux gens qui n'ont pas les memes idées que les socialo-bobo!

  • dotcom1 le lundi 24 juin 2013 à 14:59

    Quelle rigueur dans la sélection des experts par les tribunaux! J'espère que le fonctionnaire qui l'a acrédité figure en place d'honneur sur le mur des cons!