La fashion week de Londres débute vendredi

le
0
Giles Deacon, entouré de mannequins portant la collection P&G lavable en machine P&G
Giles Deacon, entouré de mannequins portant la collection P&G lavable en machine P&G

(Relaxnews) - Alors que se prépare la semaine londonienne dédiée à la mode, voici ce qu'il faut garder à l'esprit.

Mode en machine

Les créateurs s?ingénient à produire des vêtements qui craignent la machine à laver, ce qui fait parfois exploser le budget pressing. Giles Deacon souhaite changer la donne et s?associe à P&G pour une nouvelle gamme de tissus entièrement lavable en machine.

Le créateur, qui a déjà présenté une première collection capsule P&G Future Fabrics à Milan l?année dernière, incorporera ce savoir à sa collection automne-hiver 2014. A découvrir le 17 février.

Annulations

Après une collaboration avec Banana Republic couronnée de succès, cette fashion week aurait dû permettre à L'Wren Scott de briller. Malheureusement, le rendez-vous du 16 février a été annulé en raison d?un contretemps, la créatrice n'ayant pas terminé sa collection à temps. Elle montrera cependant ses créations automne-hiver 2014 à la presse et aux acheteurs dans son showroom parisien au début du mois mars. 

(Victoria Beckham a également annoncé l?annulation de son défilé Victoria, Victoria Beckham de New York en raison d?un retard de production).

Jeunes créateurs internationaux

Tandis que Paris et Milan possède le glamour old school et que New York est la capitale des paillettes, la Londres s?enorgueillit d?être une découvreuse de jeunes prodiges, citons David Koma, Mary Katrantzou ou encore Peter Pilotto.

Représentant le Japon, l?Irlande, le Royaume-Uni et la Serbie, les jeunes pousses de Fashion Scout Ones to Watch (Carrie-Ann Stein, Sarah Ryan, Hiroko Nakajima et George Styler) montreront leurs collections automne-hiver 2014, le 14 février.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant