La famille Peugeot conserverait 40% des DDV après l'opération GM

le
0

PARIS (Reuters) - Avec le projet d'alliance entre PSA Peugeot Citroën et General Motors, la famille Peugeot détiendra environ 25% du capital et 40% des droits de vote du constructeur français, déclare Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance de PSA, dans une interview aux Echos à paraître vendredi.

La famille fondatrice du groupe n'entend pas descendre au-dessous de 33% des droits de vote, précise-t-il.

Peugeot et GM ont scellé un partenariat stratégique passant par la montée au capital du français par l'américain, qui deviendra le deuxième actionnaire de PSA après la famille Peugeot.

Thierry Peugeot précise que GM ne pourra pas monter au-dessus de 7% du capital durant les 10 ans de la durée de l'alliance conclue le 29 février.

PSA espère, grâce à cette alliance, réaliser des économies sur ses achats et ses coûts de développement et accélérer sa mondialisation.

Confronté à une chute de ses ventes en Europe, PSA a perdu de l'argent dans sa division automobile en 2011, ce qui le contraint à supprimer des emplois, à céder des actifs et à reporter plusieurs investissements nécessaires pour son développement international.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant