La famille Hermès verrouille son capital

le
0
La famille Hermès a annoncé la création d'une holding détenant plus de 50% d'Hermès International. Une opération qui vise à verrouiller sa participation après l'irruption surprise fin octobre de LVMH dans le capital de ce joyau du luxe français.

Les membres des familles héritières du fondateur d'Hermès adoptent une parade anti-LVMH. Ils ont annoncé hier soir par un communiqué la création d'une holding regroupant «plus de 50% du capital» de la société cotée Hermès international. Les représentants des trois branches, les Dumas, Guerrand et Puech, se sont mis d'accord pour apporter leurs actions à cette nouvelle entité, en échange de participation au capital de cette société familiale. Cette société bénéficiera d'un «droit de préférence sur les actions restant détenues directement par la famille».

Les quelque 22% du capital d'Hermès (sur un total de 73,4%) détenu par les héritiers hors de la nouvelle entité devront être apportés à la holding, s'il y a volonté de vendre. Il s'agit de créer un mécanisme «irrévocable» permettant à certains actionnaires familiaux de vendre leurs parts sans risquer de voir Bernard Arnault les racheter, alors qu'il détient 17,1% du capital. La constitution de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant