La famille Hermès de retour à la direction du groupe en 2013

le
0
La famille Hermès de retour à la direction du groupe en 2013
La famille Hermès de retour à la direction du groupe en 2013

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Hermès a annoncé mardi qu'Axel Dumas, l'un des descendants du fondateur du sellier de luxe, avait été choisi pour succéder à Patrick Thomas à la tête du groupe, redonnant ainsi les rênes du pouvoir à un membre de la famille.

Cette décision ne constitue pas une surprise, le dirigeant d'Hermès ayant maintes fois affirmé que son successeur serait choisi dans les rangs familiaux.

La passation de pouvoir se fera de façon progressive.

"L'idée était que la transition se fasse en douceur", a déclaré à la presse Patrick Thomas, en marge de l'assemblée générale du groupe. A la tête d'Hermès depuis 2006, Patrick Thomas était le premier à exercer cette fonction sans être issu de la famille Hermès.

Axel Dumas, 41 ans, sera nommé co-gérant à compter de l'assemblée générale de juin 2013, Patrick Thomas, restant à ses côtés pendant une période "de quelques mois".

"Dans 15 jours j'aurais 65 ans et il était normal que je prépare ma succession", a-t-il dit, ajoutant qu'Axel Dumas avait "toutes les compétences pour assumer cette fonction".

"Il allie en particulier le sens des affaires et le sens, plus intuitif, du produit", a-t-il précisé.

Le poste de gérant était convoité par deux représentants de la sixième génération des héritiers Hermès, tous les deux neveux de Jean-Louis Dumas, emblématique patron du groupe pendant près de trente ans : Axel Dumas, qui faisait figure de favori, et Guillaume de Seynes, directeur général du pôle amont et des participations.

AFFICHER LA COHÉSION FAMILIALE

La succession s'est également organisée au niveau de la société Emile Hermès Sarl, l'associé commandité du sellier détenu par les seuls descendants d'Emile Hermès (petit-fils du fondateur Thierry Hermès).

Son gérant Bertrand Puech a annoncé qu'il cèderait sa place à son neveu Henri-Louis Bauer, 46 ans, représentant lui aussi la sixième génération de la famille.

Autre changement, à portée symbolique, Nicolas Puech, frère de Bertrand Puech, fait son entrée au conseil de surveillance du groupe.

Grand actionnaire d'Hermès avec 6% du capital, Nicolas Puech s'était distingué en 2011 en refusant de participer à la holding familiale H51 destinée à verrouiller le capital face aux appétits de LVMH, qui détient aujourd'hui 22,3% du sellier.

"Cette nomination formalise en quelque sorte sa proximité avec la famille", a déclaré à la presse Axel Dumas.

Face au géant mondial du luxe, les héritiers Hermès entendent ainsi afficher leur cohésion.

Entré chez Hermès en 2003 après huit ans passés chez BNP Paribas, Axel Dumas a successivement occupé les fonctions d'auditeur auprès de la direction financière, de directeur commercial France, de directeur général de la bijouterie et de directeur général de la maroquinerie-sellerie.

Il exerce depuis 2011 la fonction de directeur général des opérations.

En Bourse, le titre Hermès s'adjugeait 3% à 274,45 euros mardi après-midi dans un marché en hausse de 0,7%.

Edité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant