La famille Hermès consolide son rempart contre LVMH

le
0
La cour d'appel de Paris a donné ce jeudi son feu vert aux actionnaires familiaux qui souhaitent créer une holding regroupant 50,2 % du capital du sellier. Hermès juge que cette décision «confortera son indépendance».

Nouvelle manche dans la bataille entre Hermès et LVMH. Cette fois-ci, la famille fondatrice du fabricant des célèbres carrés en soie marque un point. La cour d'appel de Paris a en effet donné son feu vert jeudi aux actionnaires familiaux d'Hermès, afin qu'ils créent une holding de contrôle regroupant 50,2 % du capital et ce, sans lancer une offre publique d'achat (OPA) sur le reste du capital, comme la loi l'y obligerait.

Cette décision confirme l'avis rendu le 6 janvier dernier par l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui avait accordé cette dérogation à Hermès. En réaction, l'Association des actionnaires minoritaires (Adam) avait saisi la cour d'appel. LVMH, en revanche, n'avait déposé aucun recours . Pourtant, le géant du luxe est directement visé par la création de cette holding, qui constitue pour Hermès un nouveau schéma de défense face au groupe de Bernard Arnault. LVMH avait provoqué la stupeur en révélant fin octobre 2010 avoir acquis 17% du cap

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant