La famille de Robert Boulin saisit la CEDH

le
0
La fille de l'ancien ministre, décédé en 1979, conteste le refus de la justice française de rouvrir l'enquête sur sa mort.

C'est une nouvelle tentative de faire réagir la justice dans l'affaire Boulin. Plus de trente ans après les faits, la famille de l'ancien ministre, qui s'est suicidé selon la justice mais aurait été assassiné selon sa fille, a déposé une requête devant la Cour européenne des droits de l'homme. En cause : le refus de la justice française de rouvrir l'enquête sur la mort de Robert Boulin, le 30 octobre 1979.

L'avocat de la famille, Me Olivier Morice, a justifié cette décision en expliquant que le parquet général, seul en mesure de rouvrir l'enquête et dépendant directement du ministre de la Justice, n'est pas une autorité judiciaire indépendante et qu'aucun recours n'est possible en France contre sa décision. «Dans une affaire aussi sensible relative au décès d'un ministre en exercice et considérée comme l'une des énigmes les plus importantes de la Ve République (...), une approche sereine et impartiale de la demande de réouverture de l'information judiciair

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant