La famille de l'otage britannique interpelle l'Etat islamique

le
1

LONDRES, 13 septembre (Reuters) - La famille de David Haines, l'otage britannique menacé de mort par l'Etat islamique (EI), a demandé samedi au mouvement djihadiste de répondre à ses messages. David Haines, qui travaille pour l'ONG française Acted, a été enlevé en mars 2013 en Syrie. On le voit sur la vidéo de la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff diffusée en début de semaine dernière. Le bourreau du journaliste américain, qui s'exprime avec un accent britannique, précise sur cet enregistrement que l'otage britannique sera sa prochaine victime si Washington poursuit ses bombardements aériens contre l'Etat islamique dans le nord de l'Irak. Dans un communiqué diffusé par le ministère britannique des Affaires étrangères, la famille de l'otage interpelle directement l'Etat islamique. "Nous vous avons envoyé des messages mais nous n'avons pas reçu de réponse. Nous demandons à ceux qui détiennent David d'entrer en contact avec nous", poursuit la famille dans le texte rendu public par le Foreign Office. (Costas Pitas; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 13 sept 2014 à 18:36

    On peut plaindre cette famille de tout coeur...Mais elle devrait arrêter de rêver !!!...