La facture évaluée à 235 milliards de dollars

le
0
Selon la Banque mondiale, la facture du séisme et le tsunami qui ont dévasté le pays le 11 mars dernier sera ainsi bien supérieure au 100 milliards de dollars déboursés lors le tremblement de terre de Kobe.

La facture de la reconstruction du Japon suite au séisme suivi du tsunami qui ont ravagé le nord du pays serait particulièrement salée. Selon les projetction de la Banque mondiale,le coût de la catastrophe pourrait atteindre 235 milliards de dollars. Selon les différents sénarios envisagés par la banque mondiale, la catastrophe pourrait coûter entre 2,5% et 4% du PIB japonais, soit entre 122 milliards et 235 milliards de dollars. En comparaison, le violent tremblement de terre de Kobe de 1995 avait couté 100 milliards de dollars, soit 2% de PIB.

L'Etat ne sera toutefois pas le seul à régler la facture. Les compagnies d'assurances devraient assumer entre 14 et 33 milliards de dollars, selon le rapport publié par l'institution internationale. La note restera toutefois supérieure aux 127 milliards de dollars que le gouvernement compte débloquer pour soutenir la reprise.

 

Rebond de l'économie à plus long terme

 

Lueur d'espoir pour le pays, la Banque mondiale soulig

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant