La facture énergétique s'est alourdie de près de 7 milliards

le
0
En France, les importations de gaz naturel ont grimpé de 8 % l'année dernière.

La France a-t-elle encore les moyens de s'épargner l'exploration des gaz de schiste? La question se pose nécessairement à la lecture de la facture énergétique de 2012: celle-ci s'est alourdie d'envrion 7 milliards d'euros, en progression de près de 11 %, pour atteindre 69 milliards d'euros. Selon le cabinet de conseil Sia Partners, qui s'appuie sur les estimations de l'Agence américaine d'information énergétique (EIA), la production de gaz non-conventionnels pourrait permettre à la France d'économiser quelque 7 milliards d'euros à l'horizon 2030. Soit un montant très significatif pour un pays dont les importations de gaz naturel - 18 % de la facture énergétique soit 12 milliards d'euros - ont grimpé de 8 % l'année dernière.

Deux éléments en particulier ont contribué à creuser la facture française: la hausse du baril de Brent d'une part - qui...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant