La facture du cinéma français fait polémique

le
0
La facture du cinéma français fait polémique
La facture du cinéma français fait polémique

La Cour des comptes, dans un rapport publié par le JDD, relance la polémique sur le financement du cinéma français (lire ici). Se sentant particulièrement offensé, Pascal Rogard, le patron de la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques), l'un des plus grands défenseurs du modèle français, nous a fait parvenir la tribune ci-dessous. Le débat ne fait que commencer...

Serions-nous en train d'assister à la naissance d'une tradition de fin d'année : finie la trêve des confiseurs, place à la dénonciation véhémente du financement du cinéma français ? L'an dernier, nous avions eu droit au coup de gueule indécent d'un producteur-distributeur dont la mauvaise fortune et les espoirs déçus dans une distribution artistique qu'il avait choisie l'avaient précipité dans le dénigrement de la politique du cinéma en France.

Cette année, ce sont des bribes amalgamées et confuses d'un rapport non définitif de la Cour des comptes qui sortent opportunément dans le Journal du dimanche sous le titre alléchant de "La vraie facture du cinéma français". 1,6 milliard d'euros, cite le Journal du dimanche ! La réponse de la ministre de la Culture et de la Communication n'a pas tardé : en réalité, l'investissement public en faveur du cinéma est moitié moindre que les montants mentionnés dans l'article.Certes, cela reste conséquent en cette période de disette budgétaire. Mais dresser un bilan honnête et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant