La facture de la grippe A s'alourdit

le
0
La facture de la grippe A s'alourdit
La facture de la grippe A s'alourdit

La vaste campagne de vaccination contre la pandémie grippale, organisée par l'Etat à l'hiver 2009-2010, continue à susciter la polémique. Après la gabegie dénoncée par la Cour des comptes en son temps ? 94 millions de doses de vaccin commandées pour 660 M?, alors que les Français avaient boudé l'injonction des pouvoirs publics d'aller se faire « piquer » sous des préaux ou dans des gymnases ?, voici que surgit une nouvelle ardoise dans cette affaire. Elle concerne les indemnisations que doit maintenant verser l'Etat aux victimes d'effets secondaires de ce vaccin.

Le vaccin? qui fait dormir. On savait déjà que le principal vaccin utilisé pendant la campagne, le Pandemrix du laboratoire GSK, pouvait provoquer une maladie du sommeil très invalidante, la narcolepsie-cataplexie. L'Agence nationale de sécurité du médicament avait même recensé en septembre dernier 61 cas en France, dont 56 liés au Pandemrix de GSK, et 3 au Panenza de Sanofi-Pasteur ? deux n'étant pas identifiés. Ce que l'on ne savait pas, c'est que les pouvoirs publics, par le biais de l'Oniam (Office national d'indemnisation des accidents médicaux), avaient décidé d'indemniser six personnes ayant contracté la maladie à la suite de la vaccination. Deux avaient déjà fait l'objet d'une première proposition en 2012, mais l'affaire n'avait pas été conclue, car le montant proposé ne satisfaisait pas les demandeurs. En plus, quinze autres dossiers seront étudiés prochainement. Les montants en cause, surtout, sont importants (voir ci-dessous l'interview d'Eric Rance), jusqu'à atteindre 300000 ?. Les victimes étant le plus souvent des jeunes, elles ont droit à des indemnités élevées, car calculées en fonction de leur espérance de vie. Sachant que, en tout, 21 dossiers seront traités, l'enveloppe devrait être comprise entre 1 et 2M?! Lancée en grande pompe par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant