La facture de gaz des particuliers pourrait augmenter

le
0
(Commodesk) Le Conseil d'Etat suspend ce lundi l'arrêté pris par le gouvernement le 29 septembre dernier. Le juge des référés de l'institution demande ainsi au ministre de l'Économie et des Finances, François Baroin et au ministre de l'Industrie et de l'Énergie, Éric Besson, de se prononcer de nouveau sur ce sujet avant la fin décembre. En premier lieu, selon le Conseil d'État, aucune disposition ne permettrait aux ministres de suspendre l'application. Ensuite, la Commission de régulation de l'Énergie (CRE), rappelle que la formule tarifaire initiale devait conduire à une augmentation des tarifs de 8,8 à 10 %. Or, l'absence de ce réajustement, s'il est bien compris en période pré-électorale, n'en créerait pas moins une distorsion de concurrence entre l'opérateur historique qu'est GDF Suez et les nouveaux entrants que sont Altergaz, Direct Énergie, Gaz de Paris et Powéo.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant