La façade de Corse-Matin à Bastia criblée de balles

le
0

AJACCIO (Reuters) - La façade des locaux du quotidien Corse-Matin à Bastia (Haute-Corse) a été criblée de balles dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris auprès du journal.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un inconnu a tiré avec un pistolet semi-automatique vers 02h30 en direction de la baie vitrée du journal, en plein centre-ville, avant de prendre la fuite.

Personne ne se trouvait dans les locaux à ce moment-là.

Sept impacts ont été relevés par les policiers de l'identité judiciaire. Aucune revendication ni inscription n'a été constatée sur place.

Le rédacteur en chef de Corse-Matin, Roger Antech, qui s'est rendu sur place dans la matinée, a déploré "des actes perpétrés contre des journalistes".

L'agence Corse-Matin de Bastia avait déjà été visée par un attentat à l'explosif en mai 2011. Ces actions interviennent dans une île qui a connu depuis le début de l'année 13 homicides et 48 attentats.

Roger Nicoli, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant