La F1 change de mains pour 4,4 milliards de dollars

le
0
ECCLESTONE Bernie (gbr) FOM president president de la FOM ambiance portrait during 2016 Formula 1 FIA world championship, Italy Grand Prix, at Monza from September 1 to 4 - Photo Antonin Grenier / DPPI
ECCLESTONE Bernie (gbr) FOM president president de la FOM ambiance portrait during 2016 Formula 1 FIA world championship, Italy Grand Prix, at Monza from September 1 to 4 - Photo Antonin Grenier / DPPI

C'est Chase Carey, jusqu'à présent vice-président de 21st Century Fox qui appartient au magnat des médias Rupert Murdoch, qui va prendre la direction de Formula One avec le titre de président. Dans un premier temps, Liberty Media va prendre une participation de 18,7 % qui sera progressivement portée à 100 % grâce à l'acquisition de la totalité du holding Delta Topco qui gère Formula One.

Bernie Ecclestone reste PDG

Cette transaction met fin à plusieurs années de supputations sur le contrôle de Formula One, jusqu'ici contrôlée par le fonds d'investissement CVC Capital Parners et Bernie Ecclestone, son dirigeant historique. Ce dernier, âgé de 85 ans, va rester PDG de Formula One et a salué mercredi « l'arrivée de Liberty Media et de Chase Carey au sein de Formula One ». L'opération permet aussi au magnat américain des médias John Malone d'ajouter à sa palette l'un des sports les plus regardés au monde. Liberty Media possède déjà dans le secteur sportif l'équipe de baseball américaine des Atlanta Braves.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant