La dure survie des réseaux sociaux français

le
0
L'an dernier, Viadeo a levé 24 millions d'euros. Il embauche depuis à tour de bras pour accélérer sa croissance à l'international. L'état de Copains d'avant est plus préoccupant.

Il n'est pas facile, pour un réseau social français, de gagner sa place et de survivre dans un monde dominé par de puissants acteurs américains. Parmi les dix sites de cette catégorie les plus fréquentés en France, seuls trois s'accrochent, avec une fortune diverse: le professionnel Viadeo, l'adolescent Skyrock et l'ancêtre Copains d'avant.

Le mieux engagé est Viadeo. L'an dernier, le réseau social professionnel a levé 24 millions d'euros. Il embauche depuis à tour de bras pour accélérer sa croissance à l'international. Viadeo fait face à un obstacle de taille: son premier rival, l'américain LinkedIn, se développe encore plus rapidement que lui et s'est même permis de le dépasser sur ses terres, en France. Pour se démarquer, Viadeo noue des partenariats locaux, comme avec l'Apec...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant