La due diligence sur les ETF est aussi exigeante que pour les fonds traditionnels

le
0
(NEWSManagers.com) - Le nombre d' ETF ne cesse de croître. A fin mars, BlackRock en recensait un peu plus de 2.600. Mais pour Daan Potjer, managing Partner et gérant d' Aethra Asset Management, une société néerlandaise qui gère des fonds de fonds pour des investisseurs institutionnels en utilisant uniquement des ETF, son univers effectif se limite à une centaine de produits dans le monde. " Sur chaque marché, il n' y a qu' un ou deux ETF qui se démarquent du fait de leur liquidité et la facilité avec laquelle on peut les échanger" , a-t-il expliqué à l' occasion de la seconde édition d' Inside ETFs Europe organisée par IndexUniverse.eu à Amsterdam. " La liquidité est primordiale. C' est même un critère plus important que celui des frais, car nous avons besoin de pouvoir entrer et sortir des ETF quand nous le voulons" , ajoute-t-il. Les autres critères qui entrent en considération sont la taille des spreads, la méthode de réplication et le total des frais sur encours (TFE ou Total Expense Ratio). Daan Potjer s' attache aussi à étudier le risque de contrepartie, le collatéral, la composition de l' indice suivi.
Il souligne enfin l' importance, dans le cadre d' une gestion active, d' avoir le moins de bruit entre l' idée de l' ETF et l' exposition. " Les ETF doivent être aussi clairs, transparents et faciles à comprendre que possible" , insiste-t-il.
Au total, la due diligence pour les ETF est aussi exigeante que celle pratiquée pour des fonds de gestion active. " Choisir le bon ETF requiert autant de temps que de choisir un fonds traditionnel" , conclut-il.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant