La duchesse de Cambridge donne naissance à une fille

le , mis à jour à 20:05
0

(Actualisé, William, Kate et le bébé quittent la maternité) LONDRES, 2 mai (Reuters) - La duchesse de Cambridge, Kate, épouse du prince William, a donné naissance samedi à une fille, a annoncé le palais de Kensington, la résidence officielle du couple princier britannique. Le bébé, qui a vu le jour en présence de son père, pèse 3,7 kg. "Son Altesse royale et son enfant se portent bien", a dit le palais sur Twitter. La reine Elizabeth, âgée de 89 ans, devient ainsi arrière-grand-mère pour la cinquième fois. La naissance a eu lieu à 08h34 (07h34 GMT), environ deux heures et demie après l'admission de la duchesse de Cambridge dans l'aile privée du St Mary's Hospital, dans l'ouest de Londres, où elle s'est rendue en voiture accompagnée de son mari. C'est dans cet établissement qu'elle avait donné naissance en juillet 2013 à George, son premier enfant. William, fils de la princesse Diana, y est né lui aussi en 1982. Sa fille sera quatrième dans l'ordre de succession sur le trône britannique, derrière son frère, son père et son grand-père, le prince Charles. Sa naissance fait reculer le prince Harry, frère de William, d'un cran. On ignore son prénom mais les "bookmakers" britanniques estiment que les plus probables sont, dans l'ordre, Alice, Elizabeth, Charlotte et Victoria. Le prince William a amené dans l'après-midi le petit George voir sa mère et sa soeur à l'hôpital. Moins de dix heures après la naissance, peu après 18h15 (17h15 GMT), William, Kate et le bébé sont sortis de la maternité et sont montés dans une voiture pour gagner le palais de Kensington. Malgré la campagne pour les législatives du 7 mai, qui s'annoncent très serrées, les dirigeants des grands partis ont pris le temps de réagir. "Félicitations au duc et à la duchesse de Cambridge pour la naissance de leur fille. Je suis absolument enchanté pour eux", dit le Premier ministre David Cameron sur Twitter. "Je sais que tout le pays leur souhaite le meilleur", a quant à lui déclaré Ed Miliband, chef de file du Parti travailliste, qui parle d'une nouvelle fantastique. (Stephen Addison et Andrew Heavens, Marc Angrand, Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant