La droite veut «en finir» avec les 35 heures

le
0
La suppression définitive des 35 heures a été entérinée officiellement par l'UMP avant les élections internes du mois de novembre dernier.

Le débat sur l'accord entre les partenaires sociaux est l'occasion pour l'opposition d'adopter une position quasi unanime en faveur de la suppression des 35 heures. Ce point a soigneusement été laissé de côté par l'accord du 11 janvier dernier. Les élus de l'opposition soulignent qu'il est stratégique pour reconquérir la compétitivité perdue. Cette unanimité retrouvée est d'autant plus frappante que la droite avait dix ans pour en finir avec la durée légale du travail, ce qu'elle s'est gardée le faire.

«Il faut reconnaître que pendant toutes ces années on a fait du bricolage sur les 35 heures», confie le sénateur UMP Gérard Larcher. L'aveu est de taille, de la part de l'ancien ministre délégué aux Relations du travail du gouvernement Raffarin, grand spécialiste du dossier. Il connaît par c½ur les habiletés et les...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant