La droite se maintient dans le nord

le
0
Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, est reconduit à Valenciennes. Marine Lze pen a été battue dans le Pas-de-Calais.

Sans surprise, l'ancien ministre Jean-Louis Borloo, président du Parti radical, investi par l'UMP, a été réélu dimanche avec 55,83 % des voix dans la circonscription de Valenciennes. Dans l'agglomération lilloise, l'UMP et le Nouveau Centre ont bien résisté au second tour. Leurs six députés ont été réélus, un résultat «inespéré», selon Marc-Philippe Daubresse, lui-même réélu à Lambersart (4e) avec 53,31 % des voix. Engagé dans un combat difficile à l'issue du premier tour, Sébastien Huyghe, secrétaire national de l'UMP, l'a emporté dans la 5e (Loos-Haubourdin-Seclin) avec 51,43 % des suffrages face à l'ancien député PS Alain Cacheux (48,57 %). Ce proche de Jean-François Copé s'était fait connaître en devenant, lors des législatives de 2002, le «tombeur» de Martine Aubry dans cet ancien fief de gauche. Autre succès pour l'UMP: le sortant Bernard Gérard, député maire de Marcq-en-Bar½ul, a été réélu avec 61,21 % face au radical de g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant