La droite raille «l'amateurisme» du premier ministre

le
0
RÉACTIONS - «Scandaleux», «hallucinant»? L'UMP s'insurge contre le «non-respect des règles constitutionnelles» après l'annonce anticipée de Jean-Marc Ayrault sur l'invalidation de la loi sur le Logement.

Un premier ministre qui annonce une décision du Conseil constitutionnel avant que celui-ci n'ait statué... du pain bénit pour l'opposition. L'UMP n'a pas de mots assez durs pour condamner l'anticipation faite par Jean-Marc Ayrault de l'annulation de la loi sur le logement social. «Après la perte de sang-froid dans l'Hémicycle hier, c'est l'affolement général à Matignon, où le premier ministre en est à annoncer la censure d'un de ses textes alors qu'il n'a pas encore été étudié par le Conseil constitutionnel. Si le gouvernement avait respecté les droits de l'opposition, on n'en serait pas là», a déclaré Christian Jacob. Le patron des députés UMP fait ici référence à l'empressement du gouvernement, qui n'aurait pas respecté la procédure pa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant