La droite populaire veut renforcer la «double peine»

le
0
Saluant l'adoption par les Suisses de l'expulsion automatique des délinquants étrangers, le collectif emmené par le député Lionnel Luca pense à proposer un amendement en ce sens à l'Assemblée.

Les réactions n'ont pas tardé suite à la validation par les Suisses, dimanche, de l'initiative de la droite populiste sur l'expulsion des criminels étrangers, communément appelée «double peine». Première à dégainer, dimanche, Marine Le Pen a salué une «grande victoire du peuple suisse contre les élites». Bruno Gollnisch, l'autre leader du Front national, a quant à lui estimé qu'il s'agissait là d'une «mesure de bon sens». Des termes en partie repris lundi par les députés UMP membres du collectif de la «droite populaire» : «C'est une vraie leçon de bon sens de nos amis suisses administrée à leurs voisins européens confrontés aux mêmes problèmes de délinquance», ont-ils déclaré dans un communiqué.

L'aile droite du parti majoritaire appelle la France à «changer sa législation à ce sujet, si elle veut protéger plus efficacement ses ressortissants et les étrangers qu'elle souhaite accueillir. L'application de ce principe aura également une vertu p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant