La Droite populaire cherche sa voix

le
0
Les députés Thierry Mariani et Jacques Myard veulent déposer une motion au congrès de l'UMP.

Sonnés, mais pas anéantis. Alors que les critiques fusent sur la «droitisation» de l'UMP qui serait à l'origine de la défaite de la droite aux élections législatives, les tenants de cette ligne ont décidé de riposter. Dans leur collimateur: l'ancien ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, et l'ex-secrétaire d'État aux Sports, Chantal Jouanno. «Juppé a dépassé les bornes et commis une vilenie», fustige Jacques Myard, député réélu dans les Yvelines, en référence aux propos acerbes du maire de Bordeaux qui, entre les deux tours, avait recadré Jean-Paul Garraud, candidat UMP en Gironde, après que celui-ci s'était interrogé sur «la pertinence du maintien d'un cordon sanitaire autour du FN». «C'est surtout Jouanno qui nous agace», ajoute un membre de la Droite populaire, offusqué des tweets à répétition de la sénatrice de Paris visant à «condamner la stratégie de droitisation».

Triste défaite sans appel qui sanctionne la stratégie de droit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant