La droite parisienne devrait rester unie

le
0
Copé ne souhaite pas que ses proches au Conseil de Paris créent un nouveau groupe.

L'UMP Paris ne devrait pas brûler. En campagne en vue du congrès du parti en novembre, Jean-François Copé cherche à préserver l'unité de la droite parisienne tout en impulsant la dynamique du changement. De source proche du secrétaire général de l'UMP, celui-ci souhaiterait éviter la création, par des élus proches de lui, d'un nouveau groupe de droite au sein du Conseil de Paris qui le ferait apparaître comme un instrument de division.

Jean-François Copé négocierait pour que le groupe change seulement de présidence. Celle-ci est aujourd'hui assurée par le député du XVeJean-François Lamour, réélu le 17 juin. La présidence devrait être assurée par un élu «compatible» avec le courant favorable à l'ex-premier ministre François Fillon, nouveau député de Paris, comme avec celui qui soutient le secrétaire général. Des noms émergent, comme ceux du maire du Ier arrondissement, Jean-François Legaret, ou de l'ex-sénatrice Catherine Dumas, sans cependant fai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant