La droite et la Manif pour tous : le difficile mariage

le
0
Le contrepoint de Guillaume Tabard.

Voilà maintenant la barque parisienne de l'UMP ballottée sur les flots du mariage. Pour ou contre la loi Taubira? C'est devenu le débat de la primaire à droite dans la capitale qui, à dix jours du scrutin, ne parvient toujours pas à passionner les électeurs.

NKM «coupable» ou «victime» de son abstention sur le mariage et l'adoption ouverts aux couples homosexuels? Quand les réseaux des opposants au texte ont commencé à s'intéresser à la primaire parisienne, peu ont pris au sérieux la perspective d'un vote sanction contre l'ancienne ministre de l'Environnement, qui fut une des rares députés UMP à ne pas voter contre le mariage pour tous. Marginal, pensaient-ils. Mais voilà: la consultation UMP ne prend pas quand la mobilisation anti-mariage gay ne diminue pas. Y aura-t-il seulement 10.000 électeurs pour départager NKM, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret et Franck Margain ? En 2006, ils avaient été 10....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant