La droite divisée en Amérique du Nord

le
0
Dix-huit candidats se présentent au total dans la première circonscription des Français de l'étranger (États-Unis et Canada), qui avait voté en majorité pour Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle.

Quand Christine Lagarde était encore la favorite pour représenter l'UMP dans la 1re circonscription des Français établis à l'étranger, tout était simple. Mais après l'affaire Dominique Strauss-Kahn et le remplacement de celui-ci au Fonds monétaire international par l'ex-ministre de l'Économie, l'UMP a fini par choisir comme candidat Frédéric Lefebvre, ancien secrétaire d'État au Commerce. Or ce «parachutage» a suscité bon nombre de candidatures dissidentes dans une circonscription qui a accordé 53,6 % des voix à Nicolas Sarkozy le 6 mai. Au total, 18 candidats sont en lice, dont les divers droite Julien Balkany, demi-frère de Patrick, député UMP des Hauts-de-Seine et maire de Levallois ; Antoine Treuille, président de la French American Foundation et oncle de Nathalie Kosciusko-Morizet, ou encore Émile Servan-Schreiber, fils de Jean-Jacques.

Frédéric Lefebvre reste l'un des favoris de la course mais, le week-end dernier, une nouvelle polémique a fait surfac

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant